Comment réaliser un atelier de tri des cartes ?

Dans cet article, nous allons parler de la méthode du tri des cartes, une technique avérée pour organiser ses contenus web. Nous allons évoquer les méthodes et astuces pour réaliser un atelier de tri des cartes.

Le tri des cartes est une des méthodes de la discipline plus vaste qu’est l’architecture de l’information (AI). L’AI, c’est l’organisation des informations sur votre site web et sa hiérarchisation. Lorsque vous structurez votre site, il est primordial de faire participer des utilisateurs dès que possible. La méthode du tri des cartes n’est pas chère, fiable et facile à mettre en place.

atelier_tri_cartes
1 – Pourquoi faire un atelier de tri des cartes ?

 

  • L’AI fait référence à la structure de l’information sur un site web, qui pourra être représentée par des « site maps », des diagrammes ou par une arborescence.
  • La navigation, elle, c’est l’entrée principale des utilisateurs vers les différentes pages du site : en général, la barre supérieure du site web, présentant les différentes options de navigation, est appelée navigation principale.

Améliorer l’AI commence par analyser les contenus et la structure d’un site, la navigation vient par la suite.

Une mauvaise AI est très commune : Vous n’avez jamais eu du mal à trouver un produit en particulier dans un supermarché ? Sur un site e-commerce ? Cela crée de la frustration, dans la vraie vie, il y a toujours la possibilité de demander à un vendeur, mais sur un site web, la réaction de l’utilisateur est généralement de quitter le site.

Le tri des cartes permet de se poser les bonnes questions concernant son contenu et son organisation.

Sur le papier, le principe est simple : écrire les éléments de contenus sur des post-it, demander aux participants de les regrouper de manière logique en fonction de thématiques définies ou à définir.

Cependant, ces ateliers soulèvent de nombreuses questions :

  • Les contenus doivent-ils être groupés par type ou par sujet ?
  • Dans quelle catégorie de la FAQ cette question doit-elle se situer ?
  • Comment regrouper des sous-catégories d’un site e-commerce ?

–> Ils permettent d’aborder des sujets importants et sensibles de manière ludique.

 

2 – Choisir la méthode la plus adaptée

 

Techniques AvantagesDésavantages
1 à 1
Ateliers individuels conséctifs : les participants pensent à voix haute alors qu’ils réalisent le tri des cartes.
Cela permet d’avoir une opinion non biaisée par les potentiels autres participants influants (managers, directeurs), et permet d’analyser en détail la manière de penser l’information par chacun des parties prenantes.
Ce type d’entretien peut être réalisé aussi bien en ligne que physiquement.n/a
Groupe – Indépendants

Les participants sont dans la même salle, mais travaillent de manière indépendante.

L’animateur briefera les participants au début puis débrifera à la fin,  mais le travail fourni est individuel.

Du fait d’un nombre d’interactions limitées, vous pouvez réaliser de nombreuses sessions en une, avec un seul animateur.Il faut autant de « sets » de cartes que de participants ou bien un ordinateur par participant avec un logiciel.

De plus, il y a moins de feedbacks que les des entretiens 1 à 1.

Groupe – Concurrent In-person

Les participants travaillent en équipe pour trier les cartes. L’animateur briefe et débriefe les participants, et anime l’atelier.
Le travail en équipe amènera au final plus rapidement à un consensus, étant donné que l’argumentation à eu lieu pendant l’atelier.Les dynamiques de groupe peuvent parfois être contre-productives. De plus, les participants les plus influants/ bavards risquent de brider les idées des participants moins expansifs.
Remote

Les participants travaillent indépendanmment sur un outil en ligne.

Les participants peuvent réaliser l’atelier depuis n’importe quelle localisation.L’organisateur n’obtient pas l’information de « comment » les participants réfléchissent et « pourquoi » ils prennent ces décisions car il n’échange pas avec eux en direct.

3 – L’atelier du tri des cartes

 

a. Le matériel

 

Le tri des cartes nécessite très peu de matériel. Un stylo, des cartes ou post-it et si possible un grand mur / une vitre pour présenter les résultats.

atelier_tri_cartes_arquen_1

(Image source)

 

 b. Préparer les cartes

 

  1. Créez votre liste de sujets : les sujets peuvent être des phrases ou des mots, spécifiques ou généraux. Limitez vous à 50/60 sujets, grand maximum.
    • Pour un nouveau site, listez les contenus prévus pour le site.
    • Pour un site existant, listez les types de contenus les plus importants / populaires.
    • Pour créer la liste :
      • Réalisez un audit de contenu (avec un outil comme screamingfrog)
      • Identifiez les contenus les plus importants / fréquemment utilisés (avec google analytics).
  1. Déterminez si l’atelier sera physique ou « remote » :
    • Pour le remote, utilisez un outil adapté ( comme Optimal Sort ou TreeJack )
    • Pour le physique, écrivez chaque sujet sur des cartes séparées :
      • Numérotez les cartes, cela facilitera l’analyse.
      • Prévoyez des cartes « vides » pour des ajouts en cours d’atelier.
      • Prévoyez différentes couleurs pour regrouper les différents sujets..

c. Mettre la session en place

 

  1. Prévoyez environ une heure pour chaque session, voir 1 heure et demi si vous avez beaucoup de cartes.
  2. Organisez l’espace :
    • Avec des post-il prévoyez suffisamment d’espace sur la table / le mur.
    • Pour les atelier « remote » assurez-vous que tous les participants aient le même niveau de contexte et d’information.
  3. Prévoyez un assistant avec l’animateur pour la prise de notes, identifier les informations et réflexions importantes, qui permettront de guider les recommandations.

d. Gérer la session

 

  1. Montrer le set de cartes au participant. Expliquez le contexte et les objectifs de l’atelier. Vous pouvez détailler les problématiques principales : la navigation principale, la page d’accueil du site, la catégorisation des produits e-commerce…
    • Tri des cartes « ouvert » : explicitez l’importance de réaliser les regroupements.
    • Tri des cartes « fermé » : expliquez l’importance des explications du « pourquoi » le participant mets les cartes dans telle ou telle catégorie.
  2. Prévenir qu’il est préférable que le participant pense « haut et fort » pour comprendre les problématiques auxquelles il est confronté, ses frustrations et pensées.
  3. Eviter de trop interrompre les participants, laisser de la liberté (ajout de cartes, de sujets, de catégories…)

 strategie_design_web

 

4 – Analyser vos données

 

  1. Préparez vos données pour l’analyse :
    • Le challenge de l’analyse est de réfléchir « outside the box » de ce qui a été proposé par les participants. De bien réfléchir aux problématiques soulevées, qui pourront souvent être managériales, ou organisationelles, et réellement projeter ce qui sera le mieux en termes d’expérience utilisateur. Réecouter un enregistrement des sessions et demander l’avis de personnes extérieures pourra aussi être utile.
  2. Analysez les données qualitatives issues des commentaires des utilisateurs.
  3. Analysez les données quantitatives :
    • Quelles cartes apapraissent le plus souvent ?
    • Quel ordre réapparaît le plus souvent ?
    • Quelles sont les problématiques clés pour l’entreprise ? Pour les utilisateurs ?
    • Trouvez les ponts communs entre les différentes sessions.

 5 – Les « best practices » du tri des cartes

 

  • Limiter le nombre de cartes. En effet, il peut être tentant de représenter tous les contenus, mais sur certains sites conséquents, cela peut-être bien trop long et fatiguant pour les participants, ce qui limiterait la valeur crée durant l’atelier.
  • Si possible, présenter les cartes de manière entièrement aléatoire, pour que chaque élément de contenu soit considéré de la même manière.
  • Prévenir le temps nécessaire à la réalisation du tri des cartes à chaque participant avant de débuter la session pour les aider à mieux estimer l’effort requis.

Une fois l’atelier réalisé, et les données analysées, vous devriez avoir des informations utiles pour structurer l’architecture de l’information de votre site, une étape primordiale à un bon UX Design. Cela vous permettra de structurer votre contenu idéalement, mais aussi de proposer une navigation optimale à vos utilisateurs.

N’hésites pas à consulter les autres articles de notre blog ou à nous contacter ! 🙂

Shopping Basket

Envoyé

Merci, nous avons bien
reçu votre message

Envoyé

Merci, nous avons bien
reçu votre message