E-Commerce : 6 conseils UX pour un site qui vend vraiment !

site_ecommerce_conseil_UX

Un site e-commerce est fait pour vendre. Tout simplement.

Si le constat est enfantin, il n’est pas si facile de mettre en place des stratégies efficaces pour optimiser votre taux de conversion ou d’offrir à vos utilisateurs une expérience de navigation tellement agréable qu’elle en fera des clients fidèles.

Au vu des possibilités infinies qu’offre le web, il n’existe, bien entendu, pas de solution miracle. Néanmoins, certaines pratiques pourront vous permettre d’améliorer considérablement le parcours de vos utilisateurs tout au long du tunnel d’achat (ou funnel) pour un taux de conversion optimal.

Découvrez nos 6 conseils UX E-commerce :

I. Conseil UX #1 : Créez de la confiance

C’est essentiel. Lors d’une expérience en magasin, il existe de multiples détails sur lesquels un visiteur peut s’arrêter et qui lui permettent de se sentir immédiatement en confiance ou non. Si c’est le cas, l’expérience d’achat sera agréable. À l’opposé, elle pourra générer du stress, un malaise et tout simplement… ne pas aboutir ! Ce n’est pas différent pour l’internaute qui visite votre site : certains détails lui feront penser que le site internet n’est pas de confiance et ainsi le pousser à chercher ailleurs. Un lead perdu l’est souvent définitivement1. Ces détails (qui n’en sont pas nécessairement !) peuvent augmenter considérablement le nombre de conversions sur votre site.

Mettez en place des pages claires. Ce qui conçoit bien s’énonce clairement. Une page web bien conçue, ergonomique, créera un rapport de confiance avec l’utilisateur qui aura l’impression de faire face à des professionnels compétents et n’aura pas de doute lorsqu’il s’agira de valider son panier.

Suivez les standards du web. Les sites les plus visités adoptent souvent des aspects et des pratiques communes en fonction des évolutions technologiques. Inspirez-vous de ce qui se fait actuellement. 94% des premières impressions sont liées au design de votre site. Soyez actuels. Un site daté fera inévitablement douter l’internaute de vos capacités à le satisfaire…

Rendez visibles vos informations de contact. Si l’on peut facilement interagir avec vous, on peut facilement régler les problèmes qui pourraient survenir avant, pendant et après le processus d’achat. Si l’on peut facilement vous contacter, c’est que vous n’avez rien à cacher et pas peur de répondre aux questions, parfois embarrassantes, de vos clients. Vous êtes transparent, réactif et disponible. Vous avez un numéro de téléphone, une adresse mail et des réseaux sociaux. On peut vous faire confiance.

conseil ux e-commerce

C’est la même chose pour les moyens de paiement ! Mettez en avant des symboles de confiance. Votre site est autant “verified by visa” que 3D-secure ? On peut vous régler par Paypal ou par American express ? Des clients prestigieux ont fait appel à vous ? Mettez en place un carrousel avec vos références et un footer qui énumère vos moyens de paiement. Affichez ces symboles de confiance autant que vous le pouvez.

Moyens de paiements sécurisés exemple

Mettez en place un module de retour d’expérience. À condition qu’il ait l’air véridique, les modules de retour d’expérience sont un bon indicateur pour les utilisateurs de votre site internet. Vous avez 98% d’avis positifs et quelques avis négatifs. C’est normal. Tout ne peut pas aller bien tout le temps. Mais vous inspirez confiance, et c’est l’essentiel.

II. Conseil UX #2 : Soyez crédible

Pendant inévitable au fait d’inspirer confiance, la crédibilité de votre site est au cœur de l’expérience d’achat de l’internaute. On vous fait confiance. C’est très bien. Mais si, en plus, on se sent concerné par votre approche, si, en plus, on trouve que votre vision est pertinente, votre engagement fort, votre savoir-faire d’exception, alors on devient fidèle. Reconnaître la crédibilité d’une marque ou d’une entreprise, c’est valider implicitement ses compétences et son champ d’expertise.

Peaufiner (sans mentir) votre image de marque. C’est ce qu’une entreprise a de plus précieux. C’est son identité, la raison pour laquelle, même inconsciemment, on choisira votre produit plutôt qu’un autre. Il s’agit donc de coller au plus près de la vérité. Non seulement, un client déçu ne revient jamais, mais il est très probable qu’en plus il vous fasse une publicité négative. Un client satisfait demeure fidèle. Il aime votre marque, vos produits et les recommande. Soignez votre présentation. Dites lui qui vous êtes, quelles sont vos valeurs, vos avantages. Peaufinez votre charte graphique et votre contenu (logo, visuels, textes, blog, articles, réseaux sociaux…). Ce sont, avec vos produits, les seuls éléments qui vous représentent vraiment.

Soyez cohérent entre votre discours de marque et vos produits. Si vous proposez de la maroquinerie de luxe, tracez vos cuirs. Si c’est “made in France”, faites tout fabriquer en France. Si vous proposez des produits vegan, healthy et soigneux de l’environnement, éviter de les emballer dans du plastique, sauf s’il est végétal. Vous êtes une start-up à la pointe ? Votre univers visuel et votre site internet doivent eux aussi s’inspirer de ce qui se fait de plus actuel (des animations CSS en SVG par exemple). Ça paraît évident, mais il suffit de passer quelques minutes sur Internet pour voir que ce n’est pas si simple… Restez cohérent entre ce que vous estimez être votre image et ce que vous proposez, au risque de paraître peu crédible.

Fournissez des informations pertinentes. Ne vous éparpillez pas. Privilégiez les informations immédiatement compréhensibles : composition des produits, provenance, destination, avantages et mises en garde. À ce titre, les bullets points sont un moyen efficace de ne mettre en avant que l’essentiel. De la même façon, laissez toutes les dispositions légales dans des pages différentes, accessibles au moyen d’un lien hypertexte. Ne surchargez pas vos pages afin d’être sûr que toute l’attention de l’utilisateur soit focalisée sur les informations pertinentes.

arquen_audit_ux

Proposez une expérience de navigation fluide se focalisant sur l’expérience visuelle de l’utilisateur. Et ce tout au long du funnel d’achat. Limitez vos CTA et assurez vous qu’ils soient parfaitement compréhensibles et qu’ils ressortent bien sur votre page. Vos appellations et vos produits sont limpides pour vous, mais il arrive souvent que l’utilisateur s’y perde. Efforcez-vous d’être générique. Plus le parcours d’achat sera facile à suivre et plus le nombre de conversions sera élevé.

III. Conseil UX #3 : Soyez clair

Même si votre site est beau et bien conçu, si l’on comprend difficilement ce que vous vendez, il semble peu probable que votre taux de conversion soit à son maximum. Maintenant que votre site est crédible et qu’il inspire confiance, ce serait dommage de perdre des clients qui ne comprennent pas à quels points vos produits sont géniaux !

Préciser clairement vos plus-values. C’est la raison pour laquelle les visiteurs de votre site devraient acheter vos produits, ce qu’ils ont de plus. Plutôt que d’opter pour un texte long énumérant exhaustivement leurs bénéfices, visez la concision. Un appareillage de textes courts sous forme de bullet points et de visuels percutants seront bien plus clairs et efficaces.

Proposer un design cohérent sur l’ensemble du site. C’est essentiel ! Rien n’a l’air moins professionnel qu’un site à moitié terminé. Votre site doit être conçu comme un tout interactif et non comme un ensemble de pages. Assurez vous que vos titres (de h1 à h6), vos visuels, les couleurs des boutons qui déclenchent les mêmes actions, etc., soient bien tous identiques.

Éviter les distractions (elles tuent les conversions). Vous adorez ce module haut en couleur qui vient glisser sur votre page d’accueil pour annoncer une offre spéciale à chaque fois qu’un utilisateur arrive sur votre site ? Sachez, malheureusement, qu’il est probable qu’il soit nocif pour vos conversions. Il en est de même pour les pop-ups divers d’abonnement, les menus à rallonge, les sides bars qui perturbent la compréhension de l’utilisateur. N’ayez recours qu’à l’essentiel. Les distractions tuent la conversion.

conseil ux netflix
Netflix explicite sa proposition de valeur & les avantages utilisateur de manière très claire.

IV. Conseil UX #4 : Optimisez la navigation

Nous abordons maintenant la partie plus technique de nos recommandations. Si jusque-là, les conseils ont été relativement globaux (ce qui ne diminue pas leur importance, bien au contraire), certains paramètres purement techniques de la conception de votre site entrent également en compte dans la mise en place d’une démarche CRO (conversion rate optimisation).

Mettez en place des filtres horizontaux. Si le filtre au moyen d’une barre verticale est demeuré longtemps la norme, les dernières années ont vu apparaître de plus en plus les systèmes de filtres horizontaux. Ils présentent de nombreux avantages :

  • Ils sont plus adaptés à la navigation sur mobile et tablette.
  • Ils sont plus flexibles dans la mesure où ils permettent de sortir du système de checkboxes et de liens en proposant toutes sortes d’options au moyen des dropdowns menus.
  • Ils sont disponibles durant tout le scroll de l’utilisateur et, de fait, accessibles en permanence, ce qui permet une expérience de navigation bien plus fluide.
  • IIs permettent de conserver une utilisation full-page du site.

Filtres horizontaux exemple

Faites le bon choix : scroll infini, pagination ou bouton « load more ». C’est un choix lourd de sens (le taux de rebond du site du Times a diminué de 15% après avoir adopté le scroll infini). Chacun des trois modes disponibles présente ses avantages par rapport au type de prestations ou de produits que vous proposez. Réfléchissez, menez des tests utilisateurs et optez pour le type de chargement qui vous convient le mieux.

Mettez en place des CTA clairs. Si vous souhaitez que l’utilisateur réalise une action spécifique, il faut avant toute chose qu’il la comprenne. On l’a dit un peu plus haut, ce n’est pas parce que cela vous semble clair, que ça l’est pour l’utilisateur3. Soigner vos CTA et vous assurer qu’ils soient à la fois attractifs et parfaitement compréhensibles est une bonne façon de faire en sorte que l’utilisateur interagisse instinctivement avec votre site, et ainsi d’obtenir une conversion.

Limitez les pop-ups. Rien ne rend la navigation plus désagréable que le surgissement intempestif de pop-ups sur un site internet… Limitez vos pop-ups au maximum et surtout, rendez les plus simples et les plus attractifs possibles. Privilégiez une seule information, attendez quelques secondes avant de l’afficher et adoptez un langage non contraignant. Vos utilisateurs vous remercieront.

conseils ux e-commerce

V. Conseil UX #5 : Rendez les conversions faciles

Votre site est fait pour présenter votre marque, développer votre présence, informer, sensibiliser, mettre en avant votre contenu… Mais avant tout pour vendre. Ne mettez pas de bâtons dans les roues de vos prospects, facilitez la conversion.

Mettez en place des formulaires simplifiés (sign in, checkout). Personne n’aime passer un temps infini à s’inscrire. Une fois qu’il a un pied dans votre site, il est bien plus simple de demander à l’utilisateur de compléter votre profil. Pour maximiser les conversions, pensez à :

  • Simplifier au maximum vos formulaires d’inscription : un pseudo et un mail suffisent. Vous demanderez les autres informations plus tard.
  • Faire des formulaires d’une seule et unique colonne : l’inverse risque de générer de la confusion. Où faut-il commencer ? Est-ce que tout est obligatoire ? etc.
  • Séparer les colonnes en groupes distincts : groupez vos champs thématiquement. Cela permet de donner l’impression de remplissage graduel et évite à l’utilisateur de sauter des champs.
  • Ne pas utiliser d’auto-correct ! C’est évident mais ça mérite d’être précisé.

Proposez un tunnel de conversion fluide. Et assurez vous qu’il le soit autant sur desktop que pour mobile. Plus le processus de conversion sera simple et plus les chances de convertir effectivement seront grandes. 90% des utilisateurs utilisent plusieurs écrans pour la même tâche5. Ne perdez pas bêtement les prospects qui ont montré de l’intérêt pour vos produits.

Tunnel de conversion facile

Tunnel de conversion mobile facile

Facilitez la recherche sur le site. Assurez vous que votre moteur de recherche soit efficace. Cela évitera qu’un utilisateur quitte votre site alors qu’en quelques secondes il aurait pu trouver le contenu qui lui plaît.

Fidélisez sans forcer (Newsletter et Réseaux Sociaux). Les moyens d’aller chercher les leads non convertis sont multiples : social media, promotions, retargeting, etc. Sous les sollicitations multiples et pressantes, les réactions sont toutes les mêmes : l’abandon. Peaufinez l’accès à vos réseaux sociaux, proposez à vos utilisateurs de s’inscrire à vos comptes et à votre newsletters, mais faites le subtilement. Personne n’aime être harcelé.

VI. Conseil UX #6 : Faites des tests utilisateurs !

On ne le répètera jamais assez : ce qui vous paraît évident ne l’est pas nécessairement pour l’utilisateur.

Contrairement à votre intuition première, ce ne sera ni une perte de temps, ni une perte d’argent4. Les tests utilisateurs vous permettent d’être certains que la fonctionnalité que vous mettez en place est utile et, surtout, qu’elle est comprise. Les avantages sont multiples : vous perdez, in fine, moins de temps et d’argent, vous vous assurez un meilleur taux de conversion et, tout simplement, vous proposez immédiatement une version agréablement fonctionnelle de votre site web !

En conclusion, il n’y a pas de solution toute faite, lorsque vous adoptez une démarche CRO, pour maximiser le taux de conversion sur votre site web. Il existe par contre toute une série de paramètres que vous pouvez travailler afin d’offrir une expérience de navigation optimale et ainsi convaincre et fidéliser vos leads.

Alors n’attendez plus, il y a toujours quelque chose à améliorer !

Et, surtout, n’oubliez pas… Faites des tests utilisateurs !

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir des conseils UX e-commerce, et optimiser vos taux de conversion. 🙂


1. 88% des clients ne reviennent jamais sur un site s’ils ont eu une mauvaise expérience. source : https://www.invisionapp.com/blog/statistics-on-user-experience/

2. sur ce sujet : https://www.webfx.com/blog/web-design/ux-design-mistakes/

3. Source : https://www.invisionapp.com/blog/statistics-on-user-experience/

4. Voir le rapport : https://econsultancy.com/reports/ecommerce-performance/