Test UX : test en présentiel ou test à distance ?

david-travis-WC6MJ0kRzGw-unsplash

Le test UX (appelé également test d’utilisabilité ou test utilisateur) consiste à évaluer un produit ou un service en observant et en interviewant des utilisateurs représentatifs. Le but est de recueillir des informations, d’optimiser leur expérience et améliorer l’efficacité du produit digital. Il y a plusieurs types et méthodes de tester, parmi lesquels, nous trouvons le test en présentiel et le test à distance. Les deux ont des avantages et des inconvénients. Si vous envisagez d’effectuer des tests utilisateurs dans le cadre de votre démarche UX et ne savez pas ce qui vous convient, lisez la suite pour explorer ces deux méthodes !

Qu’est ce qu’un test UX ?

Le test d’utilisabilité permet de collecter les données qualitatives et quantitatives en interrogeant un utilisateur à distance ou en présentiel. 

Le test UX consiste principalement à tester l’efficacité de l’interface en question ainsi que la simplicité et la facilité de la navigation sur le site en vue de créer une UX agréable.

Ce processus consiste généralement à observer les utilisateurs lorsqu’ils tentent d’exécuter des tâches. Le test utilisateur est souvent réalisée à plusieurs reprises, depuis le début de la conception jusqu’à l’obtention du produit final.

Retrouvez dans cette vidéo les 3 techniques essentielles pour réussir son test UX, présentées par Kara Pernicen, la directrice générale de Nielsen Norman Group :

Avant d’effectuer le test UX

Avant de choisir une méthode de test précise, il est crucial d’avoir une compréhension claire de l’utilisateur cible, des ressources disponibles (temps et argent) et des objectifs de la recherche. Ces informations vous aideront non seulement à sélectionner la méthode de test propice à vos besoins ( test en présentiel ou test à distance), mais aussi à perfectionner les questions et affiner votre démarche UX.

Le test utilisateur en présentiel

Unsplash

Un test UX en présentiel permet au modérateur (qu’il soit un UX designer familier avec les méthodes de recherche ou un UX researcher) de poser les questions à l’utilisateur dans un temps réel en étant face à face. Cela lui permet d’être prédisposé à exprimer son avis ouvertement et honnêtement. Ce test se réalise dans un environnement propice à l’entretien y comptant même le domicile de l’utilisateur afin qu’il se sente plus à l’aise.

Les avantages d’un test UX en présentiel

  • Efficacité : Il permet de remettre en question les réponses données et analyser les comportements observés.
  • Richesse de données : il facilite l’accès aux détails les plus infimes (qui peuvent être mis en valeur grâce au langage corporel et les réactions faciales)  et permet de prévenir les potentiels problème du produit. 
  • Une plus grande collaboration de l’équipe UX : les résultats du test sont peuvent être vu par tous les membres de l’équipe UX afin de mieux comprendre le contexte et donc les modifications qu’ils vont apporter au produit.
  • Découverte des problèmes et les transformer en opportunité : Une grande partie de l’entretien consiste à comprendre le comportement et les motivations psychologiques sous-jacentes, ce qui permet d’ouvrir de plus grandes perspectives pour réussir son projet UX.
  • Une vue globale : Si le test d’utilisabilité est réalisé dans son contexte, il permet à l’UX designer ou à l’UX researcher d’acquérir des connaissances environnementales, contextuelles et personnelles de l’utilisateur.
  • Possibilité de déverrouiller plus d’informations : être placé devant son interlocuteur permet au modérateur de l’interview mieux appréhender l’avis donné. Par exemple; si la personne en question donne une réponse générale comme “ c’est bien”, le chargé du questionnaire peut affiner cela en demandant “ qu’est ce qu’il le rend bien ?”  
  • Confiance assurée : le test UX en présentiel permet de construire une relation basée sur une véritable interaction humaine. Cela permet à votre locuteur d’être plus honnête. 

Les inconvénients du test UX en présentiel

  • Délicatesse de la mission : Une bonne interview et un test à la hauteur nécessitent forcément un bon modérateur qui a de grandes capacités en UX research. Les questions doivent être bien choisies et surtout neutres pour ne pas orienter l’opinion de l’interviewé. Quelqu’un qui a peu d’expérience risque d’imposer inconsciemment ce qu’il attend de l’utilisateur même à travers sa posture.
  • Plus coûteux :  si le test nécessite un grand nombre de participants, il devient coûteux. L’idéal est de l’appliquer à une échelle plus ou moins petite (15 personnes maximum). 
  • Possibilité d’avoir des résultats biaisés : interviewer directement l’utilisateur peut le rendre un peu stressé et l’empêcher de bien réfléchir ou être transparent. De plus, le contexte de “labo” peut être intimidant, et l’utilisateur peut facilement se sentir jugé et ne pas être à l’aise.
  • Plus du temps : le test utilisateur en présentiel nécessite bien plus du temps d’organisation que le test ux à distance.

Le test utilisateur à distance

Unsplash

Un test UX à distance peut être effectué en utilisant deux méthodes différentes : modérée et non modérée. Bien qu’il y ait des avantages et des inconvénients pour les deux, choisir celle qui vous convient dépend des conditions et de vos objectifs. Il y a une seule différence entre les deux : dans le test UX à distance modéré, une personne présente virtuellement est amenée à orienter le testeur en temps réel tout au long du questionnaire. Tandis que lors d’un test UX à distance non modéré, seul l’utilisateur est présent et réalise le test en autonomie.

Les avantages d’un test UX à distance

  • Flexibilité : En tenant compte des conditions géographiques et du temps du trajet, le test d’utilisabilité à distance peut être une excellente alternative. Cela vous facilite la vie !
  • Un panel de participants plus large : Comme vous n’êtes pas lié à une zone géographique spécifique , vous pouvez toucher un plus large éventail d’utilisateurs donc perfectionner les résultats attendus.
  • Gain du temps et de l’argent : En mettant en place un test UX à distance, vous n’aurez plus besoin d’effectuer des études approfondies sur la cible ni de lui envoyer un modérateur; vous économisez ainsi du temps et de l’argent.

Ps : un test UX à distance modéré est plus cher que le test non modéré.

  • Résultats plus naturels : La présence physique du modérateur peut distraire l’utilisateur, ce qui fait que le résultat du test à distance peut être plus spontané. Imaginez que quelqu’un vous observe de près en navigant sur un site web, ce n’est pas agréable et un peu stressant. En mettant à la disposition des participants des instructions claires pour les orienter ou en n’étant présent que virtuellement, ce type de test utilisateur peut garantir des résultats plus authentiques.

Les inconvénients d’un test UX à distance

  • Manque d’interactions humaine : en optant pour cette méthode à sens unique, l’utilisateur risque de mal interpréter la question ou de ne la pas comprendre. Il va se trouver ainsi coincé et donc répondre n’importe comment !  Pour cela, il faut bien faire le choix de questions simples (mais pas simplistes  pour éviter tout éventuel problème d’incompréhension. ( Cela concerne spécifiquement le test non modéré)
  • Temps limité : généralement le test dure de 15 à 25 minutes car le temps d’attention est plus limité. La session peut se terminer avant que le participant finisse son travail.
  • Absence de la notion de l’analyse psychologique : comme l’UX researcher n’est pas en face du participant; il ne sera pas en mesure d’analyser ses grimaces ou ses réactions corporelles qui font partie de la réponse !
  • Arnaque de certains participants : Certains utilisateurs ont participé à plusieurs tests utilisateurs donc ils sont devenus experts dans le domaine. Ceux-ci peuvent en profiter pour des raisons financières.
  • La difficulté de penser à haute voix : Ce n’est pas évident de penser à haute voix une fois que l’utilisateur est concentré sur la tâche à accomplir, c’est facile de l’oublier. Et comme il est seul, il n y pas de solutions pour éviter ça.

Les fondamentaux pour réussir le test UX : à distance et en présentiel

Pour réussir ses tests d’utilisabilité, qu’ils soient à distance ou en présentiel, il faut prendre en compte certains points : 

  • Se limiter seulement aux testeurs de sa cible : il faut respecter la cible de son site web afin de ne pas fausser les résultats; spécialement quand son domaine d’activité est très spécifique et ne concerne qu’une minorité de personnes. Il suffit donc d’affiner sa recherche en se limitant au cercle proche de son réseau, en faisant appel à des clients, prospects ou bien en faisant appel à un panel externe.
  • Se rapprocher de l’utilisateur : comprendre le testeur et justifier toutes ses remarques est essentiel. Il faut faire preuve d’empathie et bien prendre en compte tous les retours utilisateur. Attention cependant à ne pas tirer de conclusions hâtives dès qu’un utilisateur fait un retour. Les résultats des tests sont à mettre en perspective avec des données quantitatives et une expertise UX.
  • Privilégier le reponsive design : lors de la mise en place du processus du test utilisateur, il faut penser à l’appliquer sur toutes les résolutions; à savoir le smartphone, la tablette, l’ordinateur de bureau, la TV ou autres. La disposition des boutons, l’utilisation tactile et les scénarios d’usage sont différents sur chaque appareil. 

Lire notre article dédié au reponsive design : UX Design responsive : 7 étapes pour une expérience utilisateur mobile optimale

  • La quantité porte peu : Jakob Nielsen, un expert dans le domaine de l’ergonomie informatique et de l’utilisabilité des sites web, affirme dans son article Why You Only Need to Test with 5 Users que 5 testeurs ( par segment d’utilisateur et par appareil) est le nombre idéal pour réussir à avoir un résultat optimal du test d’utilisabilité. La qualité est bien évidemment plus importante que la quantité. 

Pour en savoir plus, regardez cette série de 3 vidéos dans lesquelles ce même expert révèle tous les détails qu’il faut savoir par rapport aux nombres de participants :

Conclusion 

Pour conclure, rappelons que les tests UX, qu’ils soient en présentiel ou à distance ont leurs avantages ainsi que leurs inconvénients. Pour réussir à faire le bon choix, il suffit de prendre en considération quelques facteurs, y compris le nombre des participants, le budget, les délais et surtout l’objectif de votre site ou produit digital ! Si vous songez à réaliser une étude de test utilisateur dans le cadre de votre projet, contactez-nous !