refonte-ux

Une refonte UX pour fournir une meilleure expérience utilisateur

La refonte UX d’un site internet ou d’un logiciel est une opération indispensable pour le maintenir à jour et fournir la meilleure ergonomie et navigation possible.

Cette mise à jour vise aussi à optimiser les fonctionnalités du site et les rendre ainsi plus adaptées aux nouveaux besoins des internautes, mais c’est aussi généralement l’occasion de remettre à plat l’expérience utilisateur et d’intégrer de nouvelles fonctionnalités.

Alors en quoi consiste la refonte UX et comment la mettre en œuvre ?

Pour rappel, lire : Refonte de site web : Les 9 erreurs à ne pas commettre

Qu’est-ce que la refonte UX ?

 

La refonte UX doit respecter un processus méthodique pour optimiser : 

  • L’expérience utilisateur, l’ergonomie, la facilité d’usage
  • Les fonctionnalités et leur priorisation
  • L’aspect visuel et la charte graphique du site (UI).
  • L’expérience sur chaque typologie d’appareil
  • En marge, en profiter pour améliorer les aspects techniques : SEO, les URLs, les temps de chargement

La refonte UX est une démarche d’optimisation systématique, qui vise à améliorer l’utilisabilité du site afin d’offrir une meilleure expérience à l’internaute. Pour ce faire, il est pertinent d’appliquer rigoureusement certaines étapes. 

Quelle est la démarche à suivre pour une refonte UX réussie ?

 

La refonte UX doit prendre en compte de nombreux éléments et pas uniquement les aspects UX, dont : 

  • L’identité visuelle : Il est bien souvent indispensable de mettre à jour la charte graphique, la typographie et les couleurs, selon les nouveaux standards ergonomiques et de design.
  • Les utilisateurs cible : Afin de réussir la refonte UX, il est nécessaire de préciser le public vers lequel cette optimisation sera adressée. Cela vous permet de fonder vos investigations et vos enquêtes sur des données consistantes.
  • Audit du contenu : il est important de dresser un plan détaillé et exhaustif pour le contenu de votre site et sa répartition entre les pages.
  • Les objectifs de la refonte.

De plus, pour réussir votre refonte UX, il est pertinent de réaliser en amont une phase de recherche UX.

Elle représente une étape importante dans toute démarche UX. 

Elle a pour objectif de comprendre en profondeur le profil de l’utilisateur cible, afin de réaliser une refonte qui s’aligne à ses besoins. 

 

Qu’est ce que l’UX research et quel est son but ?

Les méthodes de recherche UX

 

L’analyse du site

 

Cette étape consiste à examiner d’une manière plus approfondie le site, afin de dégager les points de frictions et les problèmes qui anéantissent sa performance.

L’évaluation heuristique représente une bonne alternative pour évaluer l’utilisabilité d’un site avant de passer aux tests utilisateurs. Il s’agit d’une méthode qualitative utilisée pour déceler les défauts d’utilisabilité et définir les options d’amélioration.

Les experts spécialisés dans cette discipline se basent sur leur intuition et expérience, pour tester toutes les pages clés du site, tout en se référant à un ensemble de critères ergonomiques (ou directives ou encore heuristiques).

A cet effet, vous pouvez vous référer à plusieurs heuristiques, telles que celles de Scapin et Bastien, ou encore Nielsen, afin d’évaluer : 

  • l’accessibilité et la simplicité des interfaces, 
  • la hiérarchie et la clarté du contenu, 
  • l’harmonie graphique, 
  • la proposition de valeur, 
  • l’objectif de chaque interface. 

Cette analyse permet d’établir un rapport détaillé sur les problèmes détectés dans chaque page, que vous pouvez les prioriser selon leur niveau de difficulté.

 

L’analyse quantitative

La méthode quantitative, ou webanalyse est axée sur des analyses statistiques des différents segments d’utilisateurs. Nous utilisons généralement Google Analytics pour mener des analyses approfondies sur les comportements utilisateurs et leurs parcours.

L’analyse analytique peut être couplée avec des heatmaps.

Hotjar représente un outil de heatmaps performant, qui assure une analyse quantitative des comportements de l’utilisateur, lors de son interaction avec une interface. Il propose des mécanismes comme : les cartes de clic, de scroll, l’enregistrement de session d’interaction avec le site, l’entonnoir de conversion, les sondages d’opinion, etc. 

Suite à la récolte des données quantitatives, il est pertinent de les appuyer par des données qualitatives, afin d’avoir une analyse plus holistique.

 

L’analyse qualitative

La méthode qualitative représente le complément de la méthode quantitative. Elle permet d’aller à la rencontre d’utilisateurs afin d’étudier leur comportement. 

L’analyse qualitative est axée sur les interviews, les entretiens et les sondages, afin de collecter des données utiles sur le comportement de l’utilisateur. Ces informations vous permettent de mieux comprendre l’état d’esprit de ce dernier (ses goûts, ses motivations, ses attentes, ses frustrations, etc) et prévoir comment il se comportera pour interagir avec votre interface.

Les questions à poser en entretien doivent être alignées à vos objectifs de refonte UX. En effet, il est primordial de bien cadrer les différents types d’entretien avec un protocole de tests minuté. N’hésitez pas à introduire des questions qui incitent l’utilisateur à raconter une expérience précédente ou une anecdote. 

Cependant, le fait de laisser la liberté à l’utilisateur de s’exprimer permet parfois de détecter des pistes d’optimisation plus innovantes. De plus, cela peut vous éclairer sur certains problèmes passés inaperçus ou certains éléments manquants dans votre plan de refonte UX.

 

Qualitative vs. Quantitative UX Research

 

La définition des personas

Le persona (ou buyer personas) désigne un archétype ou un utilisateur fictif, qui représente le modèle type de l’usager ciblé par votre refonte UX. 

Ce profil type doit dépasser les simples informations concernant le sexe, l’âge ou l’occupation, pour décrire les besoins, les objectifs et les attentes de l’utilisateur. Cela aide à créer des simulations, plus réalistes, concernant son comportement. 

La création de persona vous aide à avoir une vue plus claire sur les points de frictions, qui génèrent l’insatisfaction de l’utilisateur et les optimisations que vous devez introduire dans votre refonte UX pour les combler. De ce fait, vous pouvez affiner son parcours et lui délivrer une expérience plus optimale.

 

Comment créer un persona ?

Une fois la phase de recherche UX terminée, les objectifs, fonctionnalités et besoins bien cadrés, il est temps de passer à la phase d’UX design.

 

La phase d’UX Design

 

La refonte UX passe par l’UX design de la future interface : 

 

  • Le wireframing : Ils sont le 1er jet de votre future site web ou logiciel. 

Les wireframes, ou mockups décrivent la structure de la future interface, le positionnement des composants (emplacement des boutons, des images, des textes, etc), les parcours utilisateurs et la navigation entre les différentes pages.

Les wireframes aident à prévoir le cheminement du nouveau parcours, tout en plaçant l’utilisateur au centre de votre conception. Pour ce faire, vous pouvez utiliser différents outils : Les meilleurs outils UX Design.

Les wireframes vous aident à mieux estimer le temps et le coût de la refonte UX et à optimiser par la suite la gestion de vos ressources humaines et matérielles.

Ils constituent des outils de communication simples et faciles d’interprétation par les autres acteurs travaillant sur votre projet de refonte. 

 

  • Le prototypage : donne vie aux wireframes élaborés, en activant les liens au sein et entre les pages.

Le prototypage a pour objectif de préparer des interfaces, avec un fonctionnement et un design qui se rapprochent le plus possible du rendu escompté. Le prototype présente des liens cliquables et fonctionnels. Par ailleurs, ils sont très efficaces pour réaliser rapidement les tests utilisateurs.

L’utilisateur peut connaître, en temps réel, l’action qui suit le clic sur un bouton, un lien ou un menu et découvrir le plan de navigation du site, outre ses différentes pages et fonctionnalités.

Il existe plusieurs outils de prototypage gratuits, à l’exemple d’origami, ou payants comme sketch. Ces solutions permettent d’aplanir le chemin vers les tests d’utilisabilité.

Lire à ce sujet : Maquettage ux : wireframe, maquette ou prototype ?

 

  • Test d’utilisabilité : Les tests sont importants pour déceler les principaux problèmes sur un prototype interactif. Pour le mettre en œuvre : fixez les objectifs de chaque interface, définissez l’ensemble des actions (les scrolls, les mouvements de souris et du doigt pour une interface mobile, le nombre de clics) et le parcours que le testeur doit suivre pour les atteindre.

À l’issue de cette étape, vous pouvez avoir une idée complète sur les éléments et les aspects techniques à optimiser.

 

  • La refonte effective : consiste à passer à l’action et à concrétiser les optimisations définies lors de la recherche UX et suite aux tests d’utilisabilité. Elle devra porter sur :

Des améliorations techniques : comme l’accélération de la vitesse de chargement, l’optimisation du contenu ou du système de navigation, le SEO, etc.

Les optimisations UX matérialisées lors de la phase d’UX Design

L’optimisation en continu : Suite à une refonte effective, il est primordial  de continuer à retravailler son site afin de la piloter en continu. L’AB testing est un bon moyen d’améliorer votre site en continu. Cette technique consiste créer deux versions différentes pour une même interface, afin de déterminer quelle version qui assure un meilleur taux de conversion et de même une meilleure UX.

Pour conclure :

 

La refonte UX permet d’améliorer votre expérience utilisateur. En proposant des interfaces plus ergonomiques et plus souples qui s’adaptent à tous les écrans, vos utilisateurs seront plus satisfaits.

La refonte UX peut également être l’occasion de devenir plus écologique et supporter ainsi l’approche du Green UX. Ce paradigme vise à optimiser le développement du site, dans le but de réduire son impact environnemental.